Profitez d'une réduction de 100€ 🎁

Plus de 20 tutoriels vidéo inclus 🎶

Commandez & réglez en 3 fois avec Scalapay ✓

Votre panier est vide.

Nos recommandations

Quels sont les bienfaits de la musicothérapie ?

Quels sont les bienfaits de la musicothérapie ?, musicothérapie musique, musique bienfaits, musique thérapie, tongue drum

La musicothérapie est un pan de la médecine alternative qui est encore marginalement étudiée. Avec une apparition dans le milieu médical dès les années 1950 aux Etats-Unis, la musicothérapie s'est tout de même vite imposée, avant même que des études randomisées en double-aveugle n'ait à mettre en lumière ses bienfaits.

Aujourd'hui, la musicothérapie a fait ses preuves dans une grande variété d'affections [1], puisqu'elle :

- baisse la dépression,

- améliore l'humeur,

- réduit l'anxiété,

- améliore la qualité de vie,

- permet l'expression des sentiments,

- facilite les associations positives,

- facilite la socialisation.

Quelle est donc cette discipline ? Comment des instruments comme le tongue drum peuvent-ils accompagner cette révolution médicale ? Pourquoi même devrait-il remplacer les fleurs dans les hôpitaux ? Ce sont ces questions que nous allons éclairer des études les plus récentes.

Qu'est-ce que la musicothérapie ?

La musicothérapie est une forme de psychothérapie, qui s'adresse non pas uniquement à un patient malade, mais à l'individu en général [2]. La musicothérapie joue ainsi un double rôle :

- thérapeutique,

- psychopédagogique.

Les harmonies musicales sont toutefois nombreuses, et la question du type de musique à écouter a rapidement émergé. C'est l'ARATP (Association de recherches et d'application des techniques psycho-musicales) qui, la première, déterminera que le style de musique doit être adapté à l'état affectif de la personne [3].

Ainsi, un individu déprimé préférera une musique triste, tandis qu'un individu euphorique privilégiera une musique bien plus rythmée. Ces musiques cathartiques ou sédatives, qui visent à atteindre cette harmonie divine, ou harmonie universelle, étaient déjà recherchées par les Grecs Anciens [4].

Le Moyen-âge n'a pas vu naître la Tarentaise par hasard. Piqué par une tarentule, on invitait le malade, le Taranti, à danser sur le rythme d'une musique effrénée, seul ou en groupe [5]. La Tarentaise reste l'archétype de la musique cathartique.

Ce qui importe alors, est de trouver l'instrument qui se permet d'entrer dans ces deux modes musicaux, cathartique et sédatif. Avec des notes douces et profondes, le tongue drum semble être cet instrument.

Le tongue drum, comme instrument thérapeutique

Le tongue drum n'est pas un instrument difficile à utiliser. Instrument à percussion constitué d'un assemblage de deux éléments métalliques qui, à l'origine, n'étaient que des morceaux de bouteilles de gaz, a bousculé le milieu musical.

Nouvel instrument, né en 2007 des mains de l'Américain Dennis Havlena, le tongue drum est l'instrument du XXIème siècle. Avec des sonorités extrêmement relaxantes, le tongue drum, joué en percussion, peut marier toutes les harmonies.

D'une musique douce, foncièrement sédative, à une musique rapide, voire emportée, le tongue drum peut accompagner la catharsis. Il devient ainsi le point d'équilibre des passions, le véhicule d'une thérapie musicale.

C'est justement tout l'intérêt de la musicothérapie, que de se porter au chevet des malades, des personnes souffrantes ou simplement angoissées. Les effets bénéfiques de la musique n'ont cessé d'attirer l'attention scientifique, et les preuves se sont accumulées.

Le handpan est un instrument de percussion relaxant, qui est également utilisé en musicothérapie.

Le bien-être par la musicothérapie

On pourrait penser qu'avec 50 millions de personnes souffrant de démence dans le monde, et une augmentation prévue à 75.6 millions en 2030, puis 135.5 millions en 2050 [6], et cela sans compter les états dépressifs, qui touchent jusqu'à 280 millions de personnes dans le monde [7], la musicothérapie aurait fait l'objet d'études approfondies.

Ce n'est pas encore tout à fait le cas. C'est pourquoi une équipe de chercheurs de l'université d'Heidelberg s'est penchée plus sérieusement sur la question [8]. Ils ont ainsi pu déterminer que la musicothérapie apportait, à des patients en soins palliatifs, une plus grande relaxation et induisait un moindre état de fatigue.

Bien qu'elle n'avait pas d'effet sur les douleurs aiguës, elle reste efficace, au point qu'elle a même été étendue aux blocs opératoires. Ainsi, elle permet de réduire tant les douleurs postopératoires que l'utilisation d'analgésiques [9].

N'offrez plus de fleurs mais un tongue drum

On le dit rarement, mais des études sérieuses jettent le doute sur le potentiel pathogène des fleurs et les maladies nosocomiales qu'elles peuvent entraîner [10]. En la matière, l'intuition dirige les chercheurs vers l'eau des fleurs, pouvant contenir un grand nombre de bactéries [11].

Au point que des hôpitaux ont commencé à bannir les fleurs de l'hôpital, les contaminations pouvant provenir des mains de l'équipe médicale qui aurait touché les fleurs puis les patients [12].

Par conséquent, au vu des doutes qui planent sur ce réflexe que nous avons tous, qui est celui d'offrir des fleurs, pourquoi ne pas préférer le tongue drum. Ce n'est pas le même prix, certes, mais ce n'est pas non plus le même résultat pour le patient.

Là où les fleurs peuvent empirer l'état du malade, le tongue drum lui, fera profiter la personne alitée des avantages de la musicothérapie. Même si la personne n'est pas une musicienne dans l'âme, le tongue drum se jouant sans fausses notes, il n'y aura que son imagination comme limite à l'harmonie musicale.

N'hésitez donc pas à faire l'acquisition d'un tel instrument pour vos proches hospitalisés. Vous leur rendrez un grand service, en les accompagnant sur le chemin de la guérison, grâce à la relaxation et à un meilleur contrôle de leur état de fatigue, notamment.

 

Essayez dès maintenant notre Tongue Drum en cliquant ici

----------------------

[1] Symbolism, Synesthesia, and Semiotics, Mutidisciplinary Approach, Balla, Xlibris US éditions, 2012, page 189.

[2] La musicothérapie : la part oubliée de la personnalité, Rolando Omar Benenzon, éditions de Boeck, 1ère édition, 2004, page 15-16.

[3] La musicothérapie, éditions "Que sais-je ?", n°4111, François-Xavier Vrait, chapitre 1, 2018.

[4] Le soin grâce à la musique. La triangularité en musicothérapie et la place du musicothérapeute, éditions l'Harmattan, 2013, pages 11-12.

[5] Revue de métaphysique et de morale, A. Colin édition, volume 79, 1974, page 58.

[6] Living Well with Dementia Through Music, A Resource Book for Activities Providers and Care Staff, Acton, Barone et autres, page 9.

[7] Depression, World Health Organization.

Lien externe : https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/depression#:~:text=Depression%20is%20a%20common%20illness,world%20have%20depression%20(1).

[8] La thérapie musicale augmenterait le bien-être des malades, 07 décembre 2015.

Lien externe : https://www.rtbf.be/article/la-therapie-musicale-augmenterait-le-bien-etre-des-malades-9154991?id=9154991

[9] Music as an aid for postoperative recovery in adults: a systematic revie and meta-analysis, Hole, Hirsch et autres, 12 août 2015, doi 10.1016/S0140-6736(15)60169-6.

Lien externe : https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(15)60169-6/fulltext

[10] Are plants vectors for transmission of infection in acute care ?, La Charity, Mc Clure, doi 10.1016/s0899-5885(02)00037-0.

Lien externe : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12597047/

[11] The evidence base and infection risks from flowers in the clinical setting, Gould, Chudleigh et autres, 1 juin 2005, doi 10.1177/14690446050060030501.

Lien externe : https://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/14690446050060030501

[12] Flosers in the clinical setting: infection risk or workload issue ? Gould, Gammon, et autres, 1er septembre 2004, 10.1177/136140960400900507.

Lien externe : https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/136140960400900507

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés